Prier- Célébrer .....

Auteur  
# Dim 19 Avr 2015 à 19:09 Crochelet-Maldague Marie-Paule
J'aimerais que notre future charte mette en évidence l'importance de nos textes sacrés . Ils sont une source intarissable pour témoigner de la Bonne Nouvelle, ils transforment notre quotidien.
D'ailleurs, les textes des Évangiles ne sont-ils pas plus " lumineux " que ceux des messes ou des sacrements?
C'est sans doute pour cette raison que j'apprécie les célébrations où ces textes sont contemplés , actualisés , où la Parole est vie pour aujourd'hui, où le silence a sa place. Pouvoir à travers le récit du jour, prendre le temps de regarder, d'écouter, sentir, puis parfois échanger. Chercher comment ce texte me parle dans ma vie actuelle. Puis avoir l'envie de parler à Dieu, Lui confier ce qui m'habite. Prier, entrer en communion, puis communier au Corps du Christ.
J'ai été touchée lors d'une célébration qui clôturait une matinée "caté-tous" .
Nous avions partagé toute la matinée puis nous nous sommes retrouvés dans une école pour vivre l'Eucharistie , autour d'une grande table dressée .
Voilà quelques réflexions entendues à la fin : " Dieu était vraiment parmi nous" , " Il s'est passé quelque chose" , "Je ne viens pas souvent à la messe mais là j'ai été touché " . La sacrement de l'Eucharistie prenait tout son sens après ces moments de partage, de communion.
Une Eucharistie plus participative , n'est-ce pas l'avenir de nos communautés ? Retrouvons dans notre future charte l'esprit des communautés primitives....
Quelle chance avons-nous dans notre UP de pouvoir vivre de belles célébrations . Il nous est offert des formes variées de rassemblements où chacun se sent à l'aise.
La Bible est écrite pour nous faire parler, prier, nous bousculer. La foi a un avenir si elle trouve des mots adéquats pour se dire et si ces mots résonnent dans nos cœurs....et suscitent une faim, un désir .
Prier, célébrer, être témoins avec nos limites, nos fragilités mais Dieu reste à nos côtés .
# Jeu 23 Avr 2015 à 20:46 Marie-Hélène Vallée-Ernotte
Sans bémol, je partage entièrement le message de Marie-Paule.
Depuis longtemps, à St Martin, nous avons toujours eu des célébrations riches et créatives. Il faudra donc s'engager à poursuivre (équipe liturgique).
Partager la Parole et partager le Pain, c'est revenir à Emmaüs chaque soir pour reprendre la route le "coeur brûlant". J'ai aussi particulièrement apprécié le texte de Martine Rowier dans le dernier feuillet paroissial sur la Galilée.
Pour moi,il y a Emmaüs, cet endroit, cette chapelle bien concrète où l'on partage la Parole et le Pain, il y a aussi notre Galilée ... pour moi 'est ce quartier-en-bas Ste Marguerite où, là aussi, tant d'étrangers se croisenr et me-nous- rencontrent.

Emmaüs et Galilée, deux termes de nos textes judéo-chrétiens que je voudrais garder, sauvegarder.
# Ven 24 Avr 2015 à 07:53 Rose
Je persiste et signe dans la même voie.
Les textes sacrés doivent être lus, doivent être médités, doivent parfois être discutés ou expliqués mais jamais ignorés.
A ce sujet les prières ignaciennes qui nous sont proposées permettent réellement de leur donner corps et vie. C'est un moment d'une très grande richesse de pensées e d'émotions que je recommande à tous

Rose
# Ven 24 Avr 2015 à 08:59 André Baggen
Oui Rose, les textes sacrés doivent être lus, médités et partagés.
Et donc je partage une relecture de l'Evangile de ce jour, dans l'optique de notre projet de "La Charte" dont la substance est : "Comment évangéliser ?

Aussi, je transmets la suite dans la rubrique plus adéquate de ce forum...
Suite donc dans : "Une charte pour notre UP" > > >
# Sam 25 Avr 2015 à 09:45 François G
Méditer les textes, oui mais aussi aller à la rencontre des textes que nous avons de la peine à comprendre. Notre foi catholique est celle du paradoxe, nous avons un Christ attentif aux plus pauvres, mais dans St Jean (ch12), nous pouvons lire : " Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours". Il y a de nombreuses phrases choquantes dans la Bible, nous devons aussi les comprendre.
Répondre à ce message
Code incorrect ! Essayez à nouveau