Homélie du 1er dimanche de l'Avent (par André de L'Arbre SJ)

1er avent bHomélie rédigée et prononcée par André de L'Arbre, le dimanche 30 novembre.

Chers Frères et Sœurs, ce bref évangile est très riche d’enseignements.

LA CONFIANCE ET LA MISSION

Dans sa courte parabole, Jésus nous dit qu’un homme est parti en voyage et qu’en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs. C’est énorme cela ! En quittant ce monde, Jésus nous a donné tout pouvoir pour continuer sa mission. Il nous confie sa maison, son royaume. Il nous fait entièrement confiance. Il compte sur nous.

Jésus a confié sa mission à douze hommes, peu formés. Tout le projet de Dieu, le projet éternel de Dieu repose entre leurs mains et aujourd’hui entre les nôtres. Saint Paul vient de noud préciser cette mission : « Vous êtes appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur. » Nous sommes tous au service de l’unique mission du Christ qui consiste à faire la communion, à construire l’unité de toute la famille humaine en Jésus Christ. Jésus était venu chez nous pour rassembler tous les enfants de Dieu dispersés.

NOTRE RESPONSABILITE

L’évangile continue : « Il a fixé à chacun son travail. » Chacun reçoit sa place et son travail dans cette mission. La mission est commune, mais chacun reçoit son travail d’après sa personnalité, son histoire, ses talents, ses capacités et ses limites. Il s’agit de travailler ensemble au projet de Dieu et de s’y impliquer de toutes nos forces, de tout notre élan, en utilisant notre créativité, en prenant des initiatives, en inventant les meilleurs moyens pour réussir cette fraternité universelle.

NOTRE VIGILANCE ET L’ESPRIT DE JESUS

Nous savons combien il faut être attentif aux petits, aux faibles, aux exclus, aux rejetés de notre société. Nous savons que pour obtenir un monde plus juste, plus fraternel, il faut se battre contre l’injustice. Tout à l’heure nous allons vous parler des personnes qui n’ont pas de domicile fixe, qui vivent dans la rue, subissant les intempéries, et qui sont victimes de mépris et d’insécurité.

Il faut rester éveillés, rester éveillés à Jésus qui vient. Rester éveillés à Jésus qui vient, c’est être attentifs à Jésus qui s’est identifié aux plus petits. « Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

Jésus a été fidèle à la mission que son Père lui avait confiée. A son tour, il nous la confie, mais il ne nous laisse pas seuls. Il nous donne son Esprit, la lumière cde son Esprit, la force de son Esprit, pour que nous puissions mettre nos pas dans les siens. Saint Paul nous rassure en disant : « En Jésus, vous avez toutes les richesses. Aucun don de grâce ne vous manque. Il vous fera tenir fermement jusqu’au bout. Dieu est fidèle et il vous appelle à vivre en communion. »

LA COMMUNION

L’eucharistie nous achemine vers la communion avec Jésus et les uns avec les autres. Nous célébrons cette communion, mais c’est durant la semaine qu’il s’agit de la construire. C’est un rude combat, mais Dieu nous donne sa force et nous fait entière confiance.