Soirée de rencontre durant ce carême

le JEUDI 1er MARS à 19H00 à l’église Ste Marguerite, rue Fontaine Roland - 4000 LIEGE 

SOIREE RENCONTRE

sur le thème du projet d’Entraide et fraternité. Soyons nombreux à venir, écouter, voir, partager avec un témoin d’Entraide et Fraternité.

Cette soirée débutera par le partage d’une soupe à 19h. Il sera suivi par une projection vidéo, un exposé et un temps d’échange avec Jean-Yves Buron, d’Entraide et Fraternité (qui est allé en Afrique cette année).

 

Pour cette campagne de carême 2018, Entraide et Fraternité vous propose un fil rouge :

  1. L’action : Entraide & Fraternité soutient l’agriculture familiale et agroécologique, car elle est le meilleur moyen de lutter contre la faim ;
  2. L’ambition : promouvoir la souveraineté alimentaire qui est la condition de la dignité et de la liberté des individus et des communautés rurales ;
  3. Le thème de l’année : le genre dans la région de l’Afrique des Grands Lacs.

À l’est du Congo (Sud Kivu) et au Burundi, c’est l’agriculture paysanne qui nourrit les familles. L’agriculture familiale représente la principale source de revenus et fournit les moyens d’existence pour 70 à 80 % de la population.

Mais ici, les paysans sont surtout des paysannes ! En effet, ce sont les femmes qui produisent jusqu’à 80 % des denrées alimentaires destinées à la consommation des ménages. Par conséquent, pour lutter contre la faim et la pauvreté des ménages, il faut soutenir l’agriculture paysanne en généralisant l’agroécologie, et valoriser les femmes, en rendant visible leur travail, en renforçant leurs capacités de gestion et leur autonomie, tout en sensibilisant «  l’homme  » à la nécessité d’une meilleure répartition

des tâches et des ressources, au respect mutuel et à plus d’égalité entre les sexes. Cette lutte passe par le renforcement des capacités organisationnelles et économiques des associations paysannes. C’est à cela qu’Entraide et Fraternité s’attelle en soutenant l’action de diverses associations à l’œuvre dans ces pays.

P.A.F. : libre.

 « Quand l’agroécologie est accordée au féminin, il est possible de lutter contre la faim ! »