La bénédiction des célébrations scolaires

Avent s2jCe lundi commençaient les célébrations scolaires de cette période de Noël. 900 élèves de la nouvelle école secondaire du quartier Ste-Marguerite se sont succédés pour trois célébrations. L'école du St-Sépulchre a fusionné avec l'école St-Joseph et Ste-Julienne, pour donner "S2J". 

Dans ces célébrations on ne fait pas que parler de Noël, mais on vit du rêve de Noël: "Paix aux hommes que Dieu aime". Elèves chrétiens, musulmans, non-croyants, autrement croyants vivent 40 minutes de communion en chansons, textes et prières. Préalablement certains ont écrit ce que représente Noël pour eux. Donnons la parole à une élève d'origine congolaise: C’est Noël. Les familles se retrouvent entre elles sans penser au malheur du monde. Les attentats sont derrière nous et les familles tentent de se reconstruire. A ce moment, au Congo, une femme est en train de subir des atrocités devant son mari et ses enfants. Pour elle, où est la joie de Noël ? Je suis Congolaise, le sang versé des femmes au Kivu est celui qui coule dans mes veines. Les violences qu’elles subissent, je les subis. Je suis Kivu, je suis ces femmes, alors qu’en est-il de moi ? Alors que les profils Facebook prennent les couleurs de la France en hommage aux victimes des attentats, qui prend les couleurs de mon pays ?