Et si Dieu refaisait le coup de Noël en 2014

Noel et pauvreLe SDJ (Service Diocésain des Jeunes) a proposé cette activité : et si Dieu refaisait le coup de Noël, où cela se passerait-il ? que serait l’étoile ? qui seraient les bergers ou les mages ? Une équipe Mej de St-Martin (des jeunes de 14-15 ans) ont joué le jeu ! et voici ce que cela donne :

En l’an de grâce 2014, alors que l’Union Européenne venait d’introniser sa nouvelle Commission, le Nouveau Président eut la lumineuse idée d’organiser un recensement simultanément dans les 28 pays de l’Union. Chacun dût se faire inscrire dans une des administrations locales.

Pour une raison que seules les arcanes de l’administration wallonne peuvent comprendre, un jeune couple hennuyer (de la banlieue de Charleroi) d’origine italienne dût se rendre à la Cité Administrative de Liège. Le mari avait de lointaines origines romaines, quant à son épouse elle était enceinte.

L’aller fut pénible : le train matinal de la dorsale wallonne était plein à craquer ! c’était un des rares convois qui avaient circulé ce jour de grève. Pour le retour ce fut complètement raté : plus un seul train ne circulait. C’est dans ces circonstances, que la jeune femme sentit qu’il était temps de rejoindre une maternité. Mais pas un bus pour monter à la Citadelle ou à Rocourt ! Pour les taxis, il fallait pas rêver : c’était saturé ! C’est donc en marchant clopin clopant qu’ils commencèrent à monter sur les hauteurs de Liège. Dans l’effort les premières contractions se firent sentir ! Panique ! Giuseppe sonne à plusieurs portes, on ne répond pas ! Enfin une porte s’ouvre, on l’envoie au diable. Il souhaite se réfugier dans l’église : elle est fermée. Finalement deux sans-abris s’intéressent à Giuseppe et Maria ; soutenant la jeune femme, ils la conduisent chez les Sans-Logis.

Ce fut donc dans la cuisine des Sans-Logis que l’enfant est né ! On était bien serré, avec les pensionnaires habituels, les chats de la maison, et les deux SDF accompagnés de leurs chiens. Mais Guiseppe se souviendra longtemps des grosses tapes dans le dos qu’il a reçu de ses hôtes, quand les cris de l’enfant ont retenti.

Deux jours plus tard, on vit arriver trois curieux personnages. Férus d’informatique, ils ont décelé dans le « cloud » qu’un grand roi venait de naître à Liège. Au Palais du Gouverneur de la Province, on ne les a pas pris au sérieux. Pas d’avantage à l’Hôtel de Ville. Mais au sortie de l’administration surprise :  l’application google map de leur smartphone s’allume spontanément et indique l’adresse des Sans-Logis. C’est là que la rencontre la plus improbable eut lieu ! De mémoire de SDF liégeois, on n’a jamais vu de tels cadeaux : un chèque de 5000€, une bouteille de parfum Hugo Boss, et un I-Phone 6+ … avec de la musique Mej.

Joyeux Noël !