A méditer ... texte de l'atelier MIROIR de la matinée pour tous

MiroirTexte que l'on pouvait découvrir à l'atelier miroir ce dimanche 2 juin

Un homme imbu de lui-même fait couvrir de miroirs les murs et le plafond de sa chambre. Aimant s'y enfermer pour contempler son image, il en ressort chaque fois plein d'assurance, prêt à affronter le monde. Un matin, il quitte la pièce en oubliant de refermer la porte. Son chien y entre. Voyant d'autres chiens, il les reniffle, grogne, menace; comme les reflets le menacent aussi, il se rue sur eux en aboyant furieusement.

Combat violent : les batailles contre soi-même sont les plus terribles!

Le chien meurt dépuisement.

Un sage passe par là tandis que le maître du chien, attristé, fait condamner la porte de sa chambre.

"-Laissez ouverte cette pièce, lui dit-il. Elle a beaucoup à vous apprendre.

Que voulez-vous dire?

Le monde est aussi neutre que ces miroirs. Selon que nous nommes admiratifs ou peureux, il nous renvoie ce que nous lui donnons. Soyez heureux, le monde l'est. Soyeux anxieux, il l'est aussi. Nous y combattons continuellement nos reflets et nous mourons dans la lutte contre nous-mêmes.

Ecoutez ceci : dans chaque être et dans chaque instant, heureux ou douloureux, facile ou difficile, nous ne voyons jamais que notre seule image". (l'âme du monde de F. Lenoir)