Archives

Le 11 novembre c'était la fête St Martin

St martin 11

La Saint-Martin, à travers le monde …et à Liège aussi.

La fête débute à la basilique. Dans  une  disposition conviviale, les chaises  entourent l’autel, descendu de son podium .Partout, de  grands candélabres illuminent la pénombre. Quelques bouquets  rappellent «  l’été de la saint Martin » (même si ce n’est pas le cas dehors !). Une chorale dynamique  nous aide à prier…Il n’en faut pas plus pour créer la fête et pour que la Communauté se recentre autour de Martin, son saint patron. Une occasion bienvenue de raviver notre désir d’intériorité et de partage.

Les festivités se poursuivent pour une cinquantaine de convives, ravis de renouer avec des « anciens » revenus pour l’occasion, ou de faire plus ample connaissance avec des figures moins connues, que l’on découvre avec plaisir et intérêt. Bref, une journée chargée d’émotions, de sourires, de confidences.

Merci à tous d’avoir été là dans une ambiance chaleureuse. (S. Smal)

Merci à la chorale, merci à toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cette fête. 

St martin 12T martin 1o

St martin 8St martin 9

St martin 2St martin 3

St martin 6St martin 4

 

Récolte de fardes scolaires à la demande du service social

P1110539 2Les services sociaux de nos paroisses aident des familles en difficulté. Pour la rentrée scolaire, ceux-ci recueillent DES FARDES pour les enfants des familles qui sont soutenues.

Cette année, ce sont donc uniquement des fardes qui sont demandées et aussi pour ceux qui le peuvent une participation financière. Ainsi les personnes s’occupant de la distribution et étant sur le terrain verront de quoi ces enfants manquent et pourront alors acheter ce qu’il faut.

On peut contacter Suzanne Pirlet pour lui apporter :

Suzanne Pirlet, Rue Victor Croisier 74 à Rocourt - Tél.  04 226 83 18.

Lors de la messe du 15 août, on pourra déposer ces fardes lors de la messe UP à St Martin à 11H et une  boîte sera mise pour récolter vos dons.   Merci pour eux.  

Paul Renaud nous a quittés

Paul renaud 3Nous apprenons avec beaucoup de tristesse et d'émotion le décès de Paul RENAUD époux de Monique SOHIER

Paul est décédé ce lundi 15 juillet à l'âge de 85 ans.

Il repose à son domicile où les visites ont lieu ce mardi 16 et ce mercredi 17 juillet de 15H00 à 19H00.
Les funérailles auront lieu ce jeudi 18 juillet à 10H00 en l'église de Ste Julienne.

 

Paul ….et  la paroisse Sainte Julienne… toute une vie ...

 Né en 1934, Paul a habité rue Naimette dès 1937, devenant ainsi paroissien de Ste Julienne. Il a fait partie de divers groupes de jeunes, notamment : « Les Cœurs Joyeux ». durant les années de guerre 1940 – 1945. 

Ses études au Collège St Servais lui ont donné l’occasion de se dévouer sans compter durant de nombreuses années pour les Cadets (groupe apparenté  au M.E.J. d’aujourd’hui.). A la paroisse, il remplit fidèlement ses fonctions d’acolyte et ensuite de Cérémoniaire …

Vers  1958, un appel lui est adressé pour « dépanner »  les animateurs du Patro Garçons de la Paroisse et… ce dépannage durera jusqu’à son mariage en 1966…

Sa famille s’agrandit ! D’abord Rue Xhovémont et ensuite rue Naimette !

A partir de 1977, il reprend du service au Patro Garçons comme Animateur-Adulte. Chaque dimanche après-midi, il assurera l’accueil des jeunes au début et sera encore là à la fin de la réunion … Il garantira son aide et sa présence journalière à chaque camp depuis 1977 jusqu’à 2001,  malgré un infarctus sévère en 1991.

Dès 1992, il assurera bénévolement la fonction de sacristain. Ce n’est qu’à  la fin de l’an dernier 2018 que sa santé l’obligera  à réduire et par la suite abandonner ce service qu’il mettait un point d’honneur à rendre discrètement mais sans faille.

Membre effectif de l’ASBL Ste Julienne et du Conseil de Fabrique, Paul a apporté de nombreuses solutions à ces 2 associations lorsque se posait un problème pratique ou technique …Esprit pratique (cachant peut-être un peu d’astuce ?) Paul était là pour dépanner, réparer, remettre en ordre ce qui ne « tournait pas rond »…L’Eglise, la Salle, les caves, le chauffage, les différents compteurs  n’avaient plus aucun secret pour lui !!!

Merci Paul ! Merci pour ton dévouement et ton esprit de service.

Et nous pouvons ajouter merci Paul pour tout ce qui n'est pas dit dans ce mot : et notament son grand coeur ouvert à tous.

Portons Monique son épouse, ses enfants et petits enfants, ses frères et soeurs dans notre prière.

 

Un barbecue de fin d'année tout en détente

P1110507 2Ce vendredi 28 juin avait lieu le barbecue annuel de l'Unité Pastorale. Le soleil étant bien présent , nous avons pu installer chaises et tables dans le parking de la chapelle. Ce fut un moment très sympathique pour environ 100 paroissiens de notre unité pastorale qui avaient répondu présents. Un belle manière de terminer cette année pastorale dans un climat de convivialité, de détente et tous heureux de se retrouver.

Une belle manière aussi de poursuivre la construction de notre unité pastorale pour renforcer les liens entre membres des différentes communautés et voir les jeunes du groupe de confirmands. Ils étaient présents pour rendre différents services avant leur réunion. Merci à eux..

Un merci aux personnes qui ont participé à la préparation des plats, la préparation de la cour et du barbecue, la cuisson des viandes, le nettoyage et la remise en ordre.

Merci à tous et toutes pour votre présence, bonnes vacances. L'invitation est déjà lancée pour la journée de reprise de l'UP le dimanche 22 septembre.

P1110522 2P1110526 2

P1110529P1110524 2
 

Avis de décès

Christiane 1 png 1Nous apprenons avec beaucoup de tristesse le décès de Christiane ARNOLD (née ROMAIN).

Christiane nous a quitté la nuit du 13 au 14 juin… En tant qu’infirmière, ayant travaillé dans une maison de repos, elle savait ce que veut dire « une longue et douloureuse maladie »… Et elle a dû la subir jusqu’à son dernier soupir ! Elle s’est éteinte dans la sérénité, entourée de son mari et de ses deux enfants.

Vous souvenez-vous qu’elle a chanté pendant des dizaines d’années, comme alto, lors de nombreuses célébrations, dans nos différentes églises, uniquement orientée pour que la beauté d’un chant serve à l’intériorité de la prière de tout un chacun !

Mais pas que… En effet, ses engagements ont été nombreux : au Patro filles de Sainte-Walburge, comme animatrice, puis comme présidente et comme animatrice adulte ; dans le comité de parents de l’école Saint-Remi ; dans la catéchèse de la Profession de Foi, avec de belles animations lors des retraites ; à la fête des Fous, avec son mari Dominique.

Dans toutes ses activités, ainsi que dans sa boulangerie pâtisserie, ce qui était remarquable chez elle c’est que, malgré ce qui semblait être un caractère revêche, elle était une rassembleuse, par son accueil total et par son écoute attentionnée.

Et n’oublions pas non plus sa fidélité dans toutes les amitiés qui se sont créées autour d’elle…

Elle repose au funérarium Forêt à Ste Walburge où les visites sont souhaitées de 16H à 19H00.

Une veillée de prières aura lieu le mardi 18 juin à 19H00.

Les funérailles auront lieu mercredi 19 juin à 12H30 en l'église Ste Walburge.

En union de prières avec Dominique son époux, avec ses deux fils et belles filles, ses deux petits fils, sa maman et tous ses proches.

 

Des nouvelles de notre matinée pour tous ce dimanche 2 juin

Matcom juin 2019 3eCe dimanche 2 juin avait lieu notre troisième matinée pour tous de l'année.

En ce we de l'Ascension prolongé pour certains et malgré le soleil super présent qui aurait pu donner envie à certains d'aller se promener ... nous nous sommes retrouvés une bonne centaine (adultes et enfants) pour vivre une matinée qui d'après beaucoup à été porteuse de bien de choses.

Prendre le temps de se rencontrer soi-même à travers des ateliers au choix ... atelier de pleine conscience, atelier de silence, atelier Miroir, atelier nature ou atelier conte ... Chacun a pu aller là où ça l'attirait et là où il pensait qu'il pourrait prendre le temps de se rencontrer.

Pendant ce temps les enfants se préparant à la première communion se sont retrouvés en équipe pour décorer avec les différents symboles du baptême l'écharpe qu'ils mettront le dimanche 23 juin, jour où 4 d'entre eux seront baptisés. Les autres enfants sont partis dans la nature, bien présente dans notre ville et ont eux aussi essayer de se rencontrer avec eux-même, d'aller là au fond d'eux-mêmes, là où ils n'ont pas souvent l'occasion d'aller et puis ils ont réalisé quelque chose en terre glaise qui les représentait.

Tous nous nous sommes retrouvés à 11H30 pour célébrer l'eucharistie. nous avons terminé cette matinée dans une ambiance très joyeuse autour d'un verre. Une matinée ensoleillée extérieureurement mais aussi ensoleillée entre nous et en chacun de nous.

Merci à toutes les personnes qui se sont investies dans la réalisation de cette matinée et merci à vous tous qui êtes venus.

 

 

 

 

 

A méditer ... conte raconté à la matinée pour tous

LegendeConte raconté dans l'atelier "conte" lors de notre matinée pour tous

La légende du MORIN KHOOR

Il y a de cela très longtemps, dans la vaste pays de steppes et de plaines, qu’on appelle la Mongolie et où les hommes, nomades, rassemblent à cheval leurs troupeaux de moutons et vivent dans des yourtes , sous un rude climat, le jeune Sehke hérita de son père une jument magnifique.

Le père de Sekhe était un dresseur de chevaux très renommé et il allait de tribu en tribu exercer ses talents. C’est ainsi qu’il avait pris la fièvre et qu’aucune décoction de plantes n’avait pu le guérir. Il laissait au monde une veuve et un jeune garçon de quinze ans auquel, sur son lit de mort, il légua sa plus belle jument, Akha, sa fierté.

Sekhe grandit en admirant le courage de sa mère. Elle entretenait la yourte à la perfection, toujours de bonne humeur, la veuve chantonnait du matin au soir :

  • Heureusement, la jument Akha rendait la vie de Sekhe beaucoup plus agréable. La contempler était un ravissement, la chevaucher dans la steppe où le vent hurlait à ses oreilles était son passe-temps favori.
  • Pourquoi pars-tu si loin avec ce cheval ?

S’inquiétait la m ère, en ravivant le fourneau.

Comme tous les fils, Sekhe préférait hausser les répondre que répondre à sa mère...Comment aurait-elle pu comprendre que sur le dos de sa splendide jument, il entendait la mélodie du vent dans la plaine et que ce concert pour lui seul le mettait en joie ?

Hélas l’exception peut susciter l’envie...Cette jument racée, à la foulée puissante et légère, à la robe lustrée et aux grands yeux noirs frangés de cils immenses faisait l’admiration de toute la tribu mais rendait surtout malade de convoitise Gilko, l’héritier du chef du clan.

Gilko avait bien essayé de racheter sa jument à Sekho :

  • c’est une jument royale, elle est pour un futur chef ! Je t’en donnerai 10 brebis et deux ânes, tu fais une excellente affaire et la vie de ta mère s’améliorera...

Sekho ne pouvait se résoudre à lui céder la jument et il refusa, sous prétexte que l’âme de son père, qui la lui avait offerte, ne supportait pas pareille offense...

Alors le mal entra dans le cœur de Gilko :  «  ah je ne peux pas avoir ce cheval de seigneur ? Alors Sekho ne l’aura pas non plus ! » Se dit-il. Et il empoisonna l’eau de sa gourde en peau avant de la vider dans l’écuelle de Akta , un jour que tous les hommes étaient occupés à démonter les yourtes ...

Sekho ne comprit pas pourquoi son vaillant cheval refusait de s’alimenter, fut pris de convulsions puis tomba sur le flanc pour ne plus jamais se relever.

POUR LIRE LA SUITE DE CE CONTE, CLIQUER CI DESSOUS SUR "lire la suite"

 

Lire la suite